Statment

Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Art de Dijon en 2006, Cyril Lecomte-Langué­rand s’intéressait à explorer, par le biais d’installations vidéo, la place du spectateur. Influencé aussi bien par la peinture, le cinéma ou encore le jeu-vidéo et le jeu de rôle, il invitait alors le spectateur à prendre place dans la composition des installations, de s’ac­caparer les histoires en les mélangeant à sa propre histoire.

Par la suite, il définira le spectateur comme étant non seulement acteur de son travail mais aussi inspecteur. Ainsi en 2008 avec Film Noir, le spectateur se retrouvait face à sa position dans le lieu d’exposition.

À l’étroit avec le medium vidéo, Cyril Lecomte-Languérand s’orienta alors vers les nouveaux médias. Il présenta en 2009 You are under arrest, oeuvre interactive ou le specta­teur enquêtait sur la mort du curateur dans le lieu d’exposition.

De là, il prit pleinement conscience de l’influence du lieu d’exposition sur son travail : le lieu étant le troisième acteur, situé entre l’artiste et le spectateur. À l’instar du game designer, Cyril Lecomte-Languérand se mit donc à proposer des règles de jouabilité ou d’usage pour les lieux qu’il investit ou encore crée afin de questionner le spectateur sur son activité face au lieu et aux oeuvres.